Ce que le Coran dit, et ne dit pas

Rachid Benzine (en photo) et Ismaël Saidi multiplient les types d’approche pédagogiques et ludiques pour rendre le Coran compréhensible et le mettre à hauteur de ces jeunes qui cèdent aujourd’hui aux sirènes de prédicateurs menteurs. © Le Soir
Rachid Benzine (en photo) et Ismaël Saidi multiplient les types d’approche pédagogiques et ludiques pour rendre le Coran compréhensible et le mettre à hauteur de ces jeunes qui cèdent aujourd’hui aux sirènes de prédicateurs menteurs. © Le Soir - Dominique Duschenes et Bruno d’Alimonte

Finalement, il y a quoi dans le Coran ? C’est à cette question que depuis des mois l’islamologue Rachid Benzine et le réalisateur, scénariste et dramaturge Ismaël Saidi tentent de répondre inlassablement depuis des mois, chacun à leur façon. Car la manière est importante : il faut désormais toucher de (très) jeunes gens, séduits par des prédicateurs qui leur « vendent » sur internet le plus souvent, une version dévoyée et fanatisée du Coran, sous couvert d’une bonne pratique de leur religion, l’islam.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct