La compétitivité n’est pas seulement affaire de coûts salariaux

© Pierre-Yves Thienpont
© Pierre-Yves Thienpont

La Belgique étant une petite économie ouverte, le commerce extérieur a un impact considérable sur ses performances économiques – autrement dit : sur la croissance et l’emploi, mais aussi sur les revenus des Belges. C’est la raison pour laquelle notre pays s’est doté, en 1996, d’une « loi de sauvegarde préventive de la compétitivité », qui vise à aligner l’évolution des coûts salariaux sur celle des trois voisins, l’Allemagne, la France et les Pays-Bas.

Pourtant, nos performances à l’exportation se sont dégradées, certes moins qu’en France, mais plus qu’aux Pays-Bas – alors que l’Allemagne, comme on le sait, a amélioré les siennes. La faute au « dérapage » des coûts salariaux ? C’est l’explication habituelle.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct