lesoirimmo

Selon Poutine, il n’y a «rien de concret» dans les accusations d’ingérence russe

Il n’y a «rien de concret, il n’y a que des suppositions» dans les accusations d’ingérence russe dans l’élection présidentielle aux Etats-Unis, a déclaré vendredi le président Vladimir Poutine, demandant «d’arrêter les bavardages nocifs» sur ce thème.

«Il n’y a rien de concret, il n’y a que des suppositions et des conclusions basées sur ces suppositions. C’est tout. Quand il y aura quelque chose de concret, nous en discuterons», a déclaré le président russe lors du Forum de Saint-Pétersbourg.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct