Ça chauffe autour de la pénurie d’isolant

Stand-by sur le chantier d’une école à Anderlecht : sans toiture étanche, difficile d’avancer. © Dominique Duchesnes.
Stand-by sur le chantier d’une école à Anderlecht : sans toiture étanche, difficile d’avancer. © Dominique Duchesnes.

P olyuré’, quoi ? » Polyuréthane. Vous n’avez probablement jamais entendu parler de cette molécule. Sachez pourtant que vous en retrouverez très certainement sous la toiture de votre logement. Le panneau isolant qui sert à protéger votre maison ou immeuble du froid et de l’humidité est composé principalement du polymère cité plus haut. Et le produit fini pèse 80 % du marché mondial de l’isolation. À Anderlecht vendredi, chaussée d’Itterbeek, sur le chantier d’une future école, on attend l’arrivée des fameux panneaux comme celle du Messie. Pas que le matériau soit particulièrement inspirant, mais il est en pénurie aux quatre coins de la planète. Malchance, pour les toitures en Belgique, la haute saison, c’est maintenant, belles et longues journées obligent. Et chaussée d’Itterbeek, sans toit étanche, pas d’école en septembre.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct