Comment l’interdiction d’ordinateurs dans l’avion impacte la demande

© D.R.
© D.R.

En analysant les chiffres du trafic aérien en avril, l’association internationale des compagnies aériennes (Iata) a d’abord noté un record en termes de demande : le plus haut depuis au moins six ans en revenu par passager au kilomètre (+10,7 %) ou en taux moyen de remplissage (82 %, record pour un mois d’avril). Effet d’une reprise globale de l’activité économique d’un côté et, pour moitié, d’une baisse moyenne des tarifs (-10 % sur le premier trimestre). Mais à travers cette analyse optimiste, l’Iata distingue néanmoins les premiers effets potentiels de l’interdiction de cabine décrétée par les USA pour les tablettes et ordinateurs portables (PED pour Portable Electronic Devices) à bord d’appareils au départ de 10 aéroports d’Afrique et du Moyen-Orient (huit pays) en direction des États-Unis.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct