Un homme appréhendé pour dégradations, menaces et rébellion à Sambreville

Un homme de 26 ans a été privé de liberté après avoir fait un esclandre dans un café à Sambreville, proféré des menaces envers le patron et s’être rebellé contre la police dans la nuit de samedi à dimanche, a indiqué le parquet de Namur.

Suite à une décision du tribunal de l’application des peines (TAP), l’individu faisait l’objet d’une libération conditionnelle sous surveillance électronique. Il bénéficiait ce week-end d’un congé pénitentiaire. Ce qui lui permettait de «vaquer à sa guise», selon le substitut de garde. Il avait donc passé la soirée avec des connaissances et bu de l’alcool«plus que de raison».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct