Des Belges candidats au djihad en Libye et en Somalie

Des djihadistes belges ont été arrêtés alors qu’ils tentaient de se rendre en Libye.
Des djihadistes belges ont été arrêtés alors qu’ils tentaient de se rendre en Libye. - reuters.

Selon de récents chiffres livrés par le SPF Intérieur, 276 Belges combattent toujours aux côtés de l’État islamique. À ce jour, la banque de donnée reprenant tous les foreign terrorist fighters (FTF) et les individus radicalisés compte environs 600 noms, dont 121 « returnees » et 149 candidats potentiels au djihad.

Bien que la quasi-totalité de ces djihadistes belges ait le regard tourné vers la Syrie et l’Irak, une poignée d’entre eux aspirent à intégrer d’autres cellules actives en Afrique du Nord ou subsaharienne. Et partent pour des zones tombées sous le contrôle de Daesh ou d’autres organisations terroristes islamistes comme AQMI (Al-Qaïda au Maghreb et au Mali) et les milices d’Al-Shabab.

Selon nos informations, au cours de ces dernières années, une dizaine de Belges ont gagné – ou ont tenté de le faire – la Somalie et la Libye.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct