Le FDF satisfait de l’accord bruxellois: «Une réforme juste»

À la différence du fédéral qui taxe avant de donner, Bruxelles va donner et moins taxer ses habitants, a commenté dimanche soir le chef du groupe FDF au parlement bruxellois, Emmanuel De Bock, ne masquant pas sa satisfaction après l’accord auquel a abouti dimanche le gouvernement bruxellois au sujet de projet de budget pour 2016, et de la future réforme de la fiscalité régionale.

Pour la diminution de l’impôt sur le travail, la suppression de la taxe régionale et la baisse les droits d’enregistrement constituent les ingrédients d’une « réforme juste et forte qui augmentera le pouvoir d’achat de tous les Bruxellois ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct