«Astérixke» chez les Belges: non peut-être!

Des Belges ? Ah oué ! Au Musée de la BD, vous risquez d’en rencontrer, tu sais... © Editions Albert René.
Des Belges ? Ah oué ! Au Musée de la BD, vous risquez d’en rencontrer, tu sais... © Editions Albert René.

C elui qui lira ça est un fou ! » La provocation est belge et interpelle les visiteurs depuis les palissades du camp romain de Babaorum, reconstitué au Musée de la bande dessinée. La phrase signée Jacques Van Melkebeke, le nègre de Jacobs et de Hergé, illustre l’accent de l’exposition Astérix chez les Belges. Dernier album scénarisé par ce castard de René Goscinny, l’aventure des irréductibles Gaulois au Plat pays est mise en scène par Mélanie Andrieu, Jean Serneels et Jean Auquier.

Ces trois apôtres des flauwskes de Jef Kazak, des 45 tours de Jacques Brel, des fables de Pitje Schramouille, des noces paysannes de Pieter Brueghel et des choux de Bruxelles ont bricolé un bazar de carabistouilles pour initier la jeunesse du XXIe siècle à ce chef-d’œuvre de la BD humoristique des années 1970. Le parcours est à tomber sur la tête, avec des puzzles, des quiz, un labyrinthe à bille… et une drache d’hommages au « parler belge ».

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct