Schyns sur le Pacte d’excellence: «Les gens sont conservateurs»

« D’octobre 2017 à mars 2018, nous allons organiser 25 ateliers,  participatifs, qui vont réunir chacun de 20 à 30 enseignants  qui le souhaitent, et où l’on va aborder les nœuds », explique  la ministre de l’Education.
« D’octobre 2017 à mars 2018, nous allons organiser 25 ateliers, participatifs, qui vont réunir chacun de 20 à 30 enseignants qui le souhaitent, et où l’on va aborder les nœuds », explique la ministre de l’Education. - Pierre-Yves Thienpont.

Le Pacte d’excellence a été (définitivement) mis au net en mars par le Groupe central (dites désormais Comité de concertation), réunissant syndicats, pouvoirs organisateurs et fédérations de parents. Depuis, Marie-Martine Schyns (CDH), ministre de l’Education, qui est l’exécutrice du Pacte, tourne de ville en ville pour présenter la réforme aux enseignants. L’accueil est parfois frais. Mais le travail d’explication va continuer.

On voit bien que le Pacte d’excellence ne passe pas trop bien la rampe, chez les enseignants, les parents… Vous en êtes consciente ?

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct