Yvan Mayeur, la chute d'un fort en gueule

Hatim KAGHAT
Hatim KAGHAT

[UPDATE]

Yvan Mayeur ne sera bientôt plus bourgmestre de Bruxelles. Il annoncera sa démission officiellement ce jeudi soir – une « décision nécessaire », selon le président du PS Elio Di Rupo. Le scandale des jetons de présence du Samusocial, qui défraye la chronique depuis quelques jours, lui aura coûté son poste. Après avoir annoncé dans nos colonnes qu’il « se mettait en réserve des instances de son parti », celui que Le Soir qualifiait, l’année passée, de « fort en gueule », n’a pas eu d’autre choix que de démissionner, sous la pression de presque tous les partis politiques (SP.A, VLD, CD&V, Groen, Défi, CDH, Ecolo). Nous avions à l'occasion dressé le portrait d'Yvan Mayeur.

La contestation politique et citoyenne, le socialiste connaît. En avril déjà 2016, une pétition réclamait son départ. [UPDATE]

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct