Gorillaz au pays des rêves

Gorillaz au pays des rêves

Depuis Margate (Royaume-Uni)

Il est 22 h 30, samedi 10 juin dans le parc d’attractions de Dreamland. Gorillaz vient de tout donner au terme d’un concert de deux heures qui a fait l’effet d’une toute grosse bulle de bonnes vibrations.Les 15.000 festivaliers quittent docilement les lieux. Certains ont le visage rougi par un soleil généreux, d’autres sont légèrement pompettes mais tout le monde affiche un sourire jusque derrière les oreilles. Succès total pour ce qui restera sans doute comme l’unique festival organisé par Gorillaz afin de proposer à ses nombreux invités de se produire en solo et de façon autonome sur les 3 scènes depuis 15 heures, avant que ceux-ci ne rejoignent les vedettes de la soirée sur la scène principale, à 20 h 30. Pour les fans des auteurs du récent Humanz, 5e album du groupe, venus du Danemark, de France, de Belgique, d’Islande même et surtout d’Angleterre, cette journée sera à graver à jamais dans les mémoires.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct