La vague Macron ternie par une abstention record

Les supporters de La République en Marche avaient de quoi de faire la fête dimanche soir, bien que le taux d’abstention record soit venu un peu gâcher la soirée.
Les supporters de La République en Marche avaient de quoi de faire la fête dimanche soir, bien que le taux d’abstention record soit venu un peu gâcher la soirée. - Epa.

Depuis Paris

Il y a trois ans à peine, Emmanuel Macron quittait l’Elysée où il était secrétaire général adjoint pour s’éloigner de la politique. Si fin août 2014, François Hollande (sur le conseil de Manuel Valls !) ne l’avait pas rappelé pour devenir ministre de l’Économie, l’histoire n’aurait pas été celle qui est en train de s’écrire. Et «  quelle histoire !  », pour paraphraser François Mitterrand apprenant sa victoire en mai 1981.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct