Ubeeqo Un volant pour 50 à 80 utilisateurs en entreprise

Siemens fut le premier à tenter l’expérience sur son site de Huizingen. Objectif
: zéro émission en 2030. © D.R.
Siemens fut le premier à tenter l’expérience sur son site de Huizingen. Objectif : zéro émission en 2030. © D.R. - D.R.

Créée en France en 2008, la société de voitures partagées Ubeeqo s’est installée à Bruxelles en 2015. Sa spécificité : une offre tournée vers les petites et les grandes entreprises. « Le core-business d’Ubeeqo a toujours été le partage de voitures pour les entreprises avec, en France, des clients comme Michelin ou Airbus », explique Alexandre Villegas, manager en charge de ce secteur chez Ubeeqo.

En Belgique, la société propose essentiellement deux types de services. « Le premier concerne les PME et l’utilisation de l’ensemble de nos stations bruxelloises. » A la clé, un tarif plus attractif. « Elles bénéficient effectivement de conditions spéciales et de la possibilité d’avoir un compte auquel peuvent souscrire tous les employés de l’entreprise. » Un compte nominatif leur permet ainsi d’utiliser la flotte Ubeeqo tant à titre professionnel, et donc payé par le patron, qu’à titre privé, à charge alors de l’employé.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct