Ghalia Benali & Mâäk MwSoul

<span>Ghalia Benali & Mâäk</span> MwSoul

Sur la pochette, il est indiqué : «  Ne m’écoutez pas, écoutez-vous  ». Bel aphorisme mais c’est bien Ghalia Benali qu’on a envie d’écouter sur cet imparable disque qui mêle ses chansons spirituelles et poétiques au jazz du groupe Mâäk, augmenté de l’oudiste tunisien Moufadhel Adhoum.

MwSoul, ça signifie connexion. Connexion entre cette Tunisienne de Bruxelles et les Arabes d’ailleurs dans le monde. Connexion intime aussi entre sa voix profonde, chaude, aux mélismes délicats, et la pulsation rythmique et les arrangements de cuivres de Mâäk. Laurent Blondiau (trompette) et ses amis offrent un écrin délicat et énergique à la fois, original et puissant aux chansons sensibles et belles et à la voix de Ghalia Benali.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct