Bill Frisell & Thomas Morgan Small Town

<span>Bill Frisell & Thomas Morgan</span> Small Town

Là, le maître mot est subtilité. Bill Frisell à la guitare, Thomas Morgan à la contrebasse tissent des arabesques délicates et raffinées entremêlant leurs cordes et leurs notes.

Sur des compositions déjà sophistiquées de Paul Motian, Lee Konitz, Joseph Philbrick Webster (un singer songwriter du XIXe siècle), Fats Domino, John Barry (la reprise de « Goldfinger ») et de Frisell lui-même, la musique s’épanche dans l’air comme des volutes de fumées, se délie, se rassemble, dessine des entrelacs comme une brodeuse sur son ouvrage. La contrebasse ne se contente pas de pulser le rythme, elle joue le plus souvent du contrepoint pour pousser la mélodie dans ses retranchements et la faire exploser, mais une explosion qui se fait tout en finesse.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct