Les sociétés FinTechs vont-elles tuer les banques?

Omar Mohout, conseiller et un mentor reconnu du secteur belge des jeunes entreprises technologiques.
Omar Mohout, conseiller et un mentor reconnu du secteur belge des jeunes entreprises technologiques. - D. R.

On les appelle les corsaires de la finance, elles n’ont peur de rien et ont levé 10,75 milliards d’euros dans le monde rien qu’en 2014, soit 3 fois plus qu’en 2008… Les FinTechs, entendez par là des entreprises à haute plus-value technologique dans les métiers de la finance, sont partout. Et en Belgique aussi : on en dénombre environ 150 aujourd’hui. Moins connues que les géants Apple, Amazon et Google, attendus eux aussi sur les plates-bandes des banques, les FinTechs seraient-elles les futurs Uber du monde financier ? A voir. A question complexe, réponses multiples. Les quatre grandes institutions du pays ont des visions bien différentes de ces nouveaux acteurs, «  perturbateurs  », de leur, ô combien, précieux marché.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct