VIES DE CHÂTEAU (8) Le châtelain est un artisan Changer le monde Perfectionniste et éclectique Du château David au château de Flawinne, quelques hauts faits d'histoire

VIES DE CHATEAU

Le châtelain est un artisan SÉRIE (8)

JEAN-PHILIPPE PETIT

Entre le vicomte Olivier de Spoelberch et le château de Flawinne, tout a commencé sur un coup de foudre. Pourtant, la belle bâtisse que l'on voit aujourd'hui était loin d'être aussi aguichante il y a dix-sept ans, lors de leur première rencontre. Avec mon épouse, nous avons été séduits par le site. La vue, la proximité de la ville. Mais les bâtiments et les jardins étaient dans un état effroyable.

Au départ, le vicomte de Spoelberch et la vicomtesse cherchaient d'abord un domaine assez vaste pour satisfaire leur désir de cultiver la terre et de vivre en autarcie. Nous avons toujours vécu dans de grandes propriétés, ici on a trouvé 40 hectares de parc, de vergers et de terres agricoles. Mais c'est d'abord à la restauration du château que nous avons dû nous consacrer.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct