Fil info

LIEGE Le droit de propriété supplante le droit au logementSite Palmolive: les squatters sont expulsés «Les pouvoirs publics n'assument pas leur mission»

LIÈGE Le droit de propriété supplante le droit au logement Site Palmolive: les squatters sont expulsés

N ous voilà dehors. A la rue. Les poches vides et de l'amertume plein la tête. Ce squat, on le sentait bien. C'était notre petit foyer à nous. Michel a la gorge nouée. Et les yeux brillants. D'un pas pressé, il quitte lentement le palais de justice de Liège. Vers où? Ce jeune squatter l'ignore. J'avais enfin posé mon sac. Tout est à recommencer. Je ne veux plus être un éternel voyageur.

Le tribunal de première instance a tranché: Michel et ses amis sans domicile fixe qui occupent, depuis le 18 février dernier, l'ancien site Palmolive, au numéro 60 de la rue des Champs (dans le quartier du Longdoz) vont devoir quitter les lieux. Instamment, comme l'ordonne le jugement rendu ce vendredi matin, confirmant la décision prise le 26 juin en justice de paix.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct