Fil info

Deux petites étrangères menacées d'expulsion

Deux petites étrangères menacées d'expulsion

Un «ordre de reconduire» a été notifié aux deux fillettes accueillies dans leur famille et scolarisées. Des recours ont été déposés.

Célia, 6 ans, kabyle, vit à Colfontaine depuis presque deux ans. Darina, 9 ans, ukrainienne, a déposé ses bagages à Mons, voici 11 mois. L'Office des étrangers leur a notifié un «ordre de reconduire», l'équivalent pour les enfants d'une expulsion. Pourtant, l'une et l'autre bénéficient chez nous d'un encadrement familial. Célia habite chez sa tante qui se déclare prête à assurer, avec son mari, l'éducation de la petite. Darina a trouvé refuge chez sa grand-mère, ukrainienne, naturalisée belge.

Les deux enfants sont scolarisées - bien que l'école de Célia soit à présent réticente à l'accueillir faute de régularisation - et maîtrisent le français. Les parents «d'adoption» n'ont sollicité aucune aide publique.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct