Fil info

LES PLUMES METISSES DE LA "RITAL-LITTERATURE"

Les plumes métisses de la «Rital-littérature»

En 1946, l'accord signé entre les gouvernements belge et italien déplace vers la Belgique des dizaines de milliers d'Italiens - l'accord stipule que durant trois ans deux mille ouvriers italiens seront envoyés chaque semaine en Belgique et échangés contre une quantité définie de charbon... Engagés comme main-d'oeuvre pour nos charbonnages, les hommes se sont mis à étançonner, creuser, manier le marteau et le pic. Puis les familles sont venues rejoindre leurs hommes. Et tout ce monde s'est mis à rêver, à se souvenir, à inventer. Certains ont aussi pris la plume. Existe-t-il pour autant une littérature italienne de Belgique ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct