Fil info

Chimay expérimente le vieillissement en barriques pour une de ses bières

Certains brasseurs belges n'ont jamais délaissé le bois, notamment ceux produisant de la gueuze ou des bières à fermentation mixte comme les rouges brunes flamandes. Mais dans l'ensemble du secteur en Belgique, le retour en grâce de cette technique s'est opéré il y a une dizaine d'années, pour les acteurs les plus précoces. Les trappistes de Chimay ont désormais leurs propres fûts en chêne, neufs, d'origine française (Bourgogne) et américaine. Une cinquantaine de fûts ont ainsi été acquis, chacun d'une contenance de 250 litres, représentant un investissement de quelque 35.000 euros. La Chimay bleue, une brune puissante dont le profil se prête bien à un séjour prolongé en foudres, y a vieilli pendant près de 6 mois avant d'être soutirée en bouteilles bordelaises de 75cl, dont le design s'inspire des premières bouteilles proposées par l'abbaye, précise-t-on chez Bières de Chimay.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct