Fil info

Sécurité, sécuritaire: ne pas confondre

C’est l’heure de l’« union nationale ». Le temps des opérations antiterroristes, à Paris, à Saint-Denis, à Molenbeek. Celui, aussi, de l’accroissement de l’arsenal de sécurité, objet de la séance plénière aujourd’hui au Parlement fédéral, à la Chambre.

Avec Charles Michel à la barre, la majorité suédoise derrière le Premier ministre, et l’opposition à ses côtés – lire notamment notre interview d’Elio Di Rupo pour le PS, qui ne lésine pas.

Il faut prendre la mesure de la gravité des événements. Il faut aussi être à la hauteur, selon l’expression…

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct