Fil info

2015, l’année de l’inimaginable

Beyrouth, Bamako, Tunis, Paris : ces villes marquent la géographie de l’actualité de l’année qui se termine, reliées par une ligne d’explosifs, de tirs à la kalachnikov, et la détermination d’hommes, jeunes souvent, venus d’Europe parfois, qui ont pris l’actualité du monde en otage, en même temps qu’ils ont monopolisé les discours de Noël, des Palais royaux aux balcons papaux. Nos vies sont en danger : c’est sur ce constat que nous terminerons l’année, en ayant de plus à accepter l’idée que ce danger peut survenir à tout instant, à tout endroit, et ne peut être facilement maîtrisé. Le niveau 3 qui reste accroché aux basques belges en est pour nous le signe le plus évident : la menace demeure.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct