Michel Firket: «Sans tram, Liège va à la catastrophe»

Adviendra ou pas ? La question est sur toutes les lèvres des Liégeois qui se préoccupent de mobilité. Recalé deux fois par Eurostat, le dossier du tram pourrait être définitivement bloqué en raison de sa construction financière qui ne plaît décidément pas à l’organisme européen de contrôle des normes comptables. A moins que les modifications réalisées par la SRWT – le maître d’œuvre du projet – et approuvées par l’ICN (Institut des comptes nationaux) convainquent Eurostat de donner son feu vert. Pour certains observateurs, la durée des palabres en cours serait d’ailleurs un signe positif. Au rang des modifications consenties, la sortie de la banque Belfius – jugée trop publique par Eurostat – du consortium privé chargé de réaliser le tram.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct