Fil info

Cours de respect des femmes: «Les violences n’ont pas attendu l’arrivée des migrants»

Les Femmes prévoyantes socialistes (FPS) ont réagi à l’annonce du projet du secrétaire d’État fédéral en charge de l’Asile et de la Migration, Theo Francken, d’instaurer un cours de «  respect des femmes  » à destination des migrants.

«  Les violences envers les femmes en Belgique sont une problématique réelle, qui n’a pas attendu l’arrivée des migrants pour se révéler  », déclarent-elles.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct