Fil info

La Belgique est en mesure de supporter la vague de migrants

Le nombre actuel de demandeurs d’asile qui arrivent en Belgique ne constitue pas un défi insurmontable pour les finances de l’Etat, estime la Banque nationale de Belgique (BNB) dans une étude d’impact, révèle L’Echo. Les surcoûts de dépenses publiques engendrés par l’accueil des migrants devraient être amortis d’ici 2020, estime l’institution.

En termes d’arrivées, la situation actuelle n’atteint pas encore les chiffres de 1999-2000, rappelle la BNB. Alors que la Belgique a accueilli 35.500 demandeurs d’asile en 2015, elle en avait reçus 35.800 en 1999 et 42.700 en 2000, notamment en raison de la guerre du Kosovo.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct