Fil info

Logement bruxellois : le gouffre énergétique

Le parc immobilier bruxellois est un gouffre énergétique. Dans le cadre de la certification PEB, cet outil qui permet de mesurer la qualité énergétique des bâtiments, la moitié des habitations restent coincées dans le fond du panier, avec des notes de E et F, soit deux des trois dernières catégories. Ce certificat prend en compte un grand nombre de paramètres : isolation du toit, des murs, du sol, le double vitrage,... « Le résultat actuel n’est guère brillant. Il est étonnant de relever que les gens ont souvent une perception tronquée de la qualité énergétique de leur appartement ou de leur maison. Alors qu’en réalité, il affiche de piètres performances. Mais les particuliers s’y habituent, hélas… », estime David Deweer, attaché au département Energie de l’IBGE.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct