Fil info

Héron: le moulin de Ferrières est relancé

Sous l’action des courroies et autres dents en bois, les énormes pierres du moulin de Ferrières se sont remises en branle. Ce n’est pas encore l’eau qui actionne, comme jadis, le mécanisme complexe mais un moteur électrique. Mais, pas à pas, l’ASBL « Du grain au pain » et la commune de Héron espèrent bien remettre en route la grande roue à aube, alimentée par le bief amont connecté à la réserve d’eau qui permet de réguler le débit de la rivière.

Qu’importe : les grains de froment, d’épeautre ou de seigle issus de l’agriculture locale peuvent à nouveau être écrasés et transformés en farine de meule, un procédé qui conserve le germe du blé et est particulièrement indiqué pour la panification au levain.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct