Fil info

Carte blanche: la santé, une marchandise ?

L es soins de santé publics coûtent plus chers ou sont moins bien gérés que les soins de santé délivrés par des entités privées commerciales ». En période de crise économique, cette façon de voir les choses est souvent mise en avant.

Pourtant elle ne peut résister à une analyse précise des faits. En appliquant une réduction des dépenses publiques en santé couplée à une libéralisation progressive du secteur, de nombreux pays européens réitèrent une recette qui a déjà prouvé son inefficacité dans les pays en développement.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct