Fil info

Di Rupo lance l’idée d’une «convention citoyenne»

Dans le contexte tendu de l’après-22 mars, où la Belgique se divise et se cherche, Elio Di Rupo lance l’idée d’une convention citoyenne constituante. A savoir : une assemblée composée d’une centaine de personnes – 20 % de politiques, 80 % de citoyens tirés au sort et « échantillonnés » par une université –, qui devra travailler à la rédaction d’un préambule à notre Constitution, où il faudra affirmer les valeurs de notre démocratie, pensez notamment à la neutralité de l’Etat.

Le président du PS n’oublie pas le Premier Mai : il dénonce le gouvernement de l’« insécurité sociale », appelle à une « nouvelle ambition pour le pays », à base de réduction du temps de travail, individualisation des droits, et réinvestissement dans les services publics.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct