Fil info

Erdogan se croit tout permis (même en Belgique)

C’est un peu comme si la Turquie, quasiment un siècle plus tard, prenait sa revanche contre… Atatürk, qui l’avait sans ménagements contrainte à la laïcité ! Une revanche, c’est forcément exagéré, voire brutal. Mais c’est explicable : le retour de balancier tient de la physique – autant que de la politique.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct