Fil info

Les renseignements surveillent 60 soldats identifiés comme radicalisés

Une soixantaine de soldats présentant des signes de radicalisation sont surveillés par les renseignements militaires, rapportent vendredi La Libre Belgique et La Dernière Heure, sur base d’une réponse parlementaire écrite du ministre de la Défense, Steven Vandeput (NVA).

55 soldats et 5 sous-officiers

Le SGRS (renseignements militaires) surveille «  quelque 60 membres de la Défense qui présentent un comportement suspect  », soit 55 soldats et 5 sous-officiers «  identifiés comme des musulmans radicalisés  », indique dans sa réponse le ministre Vandeput.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct