Fil info

Une information cruciale sur Abdeslam niée à cause d’un conflit entre deux policiers

L’information potentiellement cruciale à propos de (l’entourage de) Salah Abdeslam dont disposait la police de Malines-Willebroek, n’a pas été prise au sérieux par le chef de corps, Yves Bogaerts, parce qu’il était en conflit avec l’inspecteur qui avait récolté le tuyaux, écrit l’hebdomadaire Knack dimanche sur son site internet.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct