Fil info

Carte blanche: qu’avez-vous fait de la dignité des détenus?

Dans une démocratie, la peine de prison, c’est une privation de liberté, sans que puisse s’y ajouter la privation d’autres droits et libertés. La Belgique a pris à cet égard des engagements internationaux : elle reconnaît que les détenus doivent jouir, au sein de la prison, de certains droits minimaux qui leur assurent le respect de leur dignité humaine : des repas, la possibilité de se laver, l’accès aux soins de santé, un minimum d’exercice physique, et un minimum de contacts avec leurs proches.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct