Fil info

De l’eau potable et des solutions low-tech pour les plus démunis

Un livre ne suffirait probablement pas à raconter Denis von der Weid. Tour à tour, professeur d’économie en Colombie, travailleur dans les bidonvilles de Bombay, animateur de radio pirate en Afrique et agitateur politique en Suisse – la fameuse campagne « Nestlé tue des enfants » de 1974, c’est lui – l’homme semble avoir autant de vies que de cheveux blancs. L’œil pétillant et volontiers taquin, il joue désormais au Géo Trouvetou pour les plus pauvres, ceux qui vivent avec moins de quelques dollars par jour.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct