Fil info

48 heures pour se faire avorter: deux Irlandaises racontent leur périple

En 2016, l’avortement fait toujours des Irlandaises… des criminelles. L’Irlande est le seul pays européen – à l’exception de l’Andorre, de Malte et de Saint-Marin – à interdire l’avortement même en cas de viol, de malformation grave ou mortelle du fœtus ou de risque pour la santé de la femme. En violation du droit international. 177.000 jeunes filles vivant en Irlande se sont rendues en Angleterre ou au Pays de Galles pour se faire avorter depuis 1971. Elles encourent une peine de 14 ans de prison en avortant illégalement en Irlande. Même peine pour toute personne qui aiderait une femme à avorter.

Début juin, le comité des droits de l’Homme de l’ONU, dans une décision sans précédent, avait demandé à l’Irlande de modifier sa loi sur l’avortement en estimant qu’elle soumettait les femmes à un « traitement cruel, inhumain et dégradant ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct