Fil info

Charles Michel: «Comment distinguer le burkini d’une combinaison de plongée?»

Le Premier ministre n’est pas favorable à une législation pénalisant le port du burkini. « En pratique, si on veut faire une loi, comment distinguer le burkini d’une combinaison de plongée ou de l’enfant qui va se baigner en t-shirt pour éviter un coup de soleil ? Je pense que techniquement et pratiquement, c’est difficile. »

Pour autant, la répression peut s’envisager dans des cas particuliers, estime Charles Michel. « Sur le plan local, si des signes ostentatoires sont utilisés dans un contexte de provocation et que cela crée des troubles pour l’ordre public, il faut que les bourgmestres puissent intervenir. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct