Fil info

Propos contestés sur VTM: Marc Wilmots irrite l’Union belge

Dans un entretien réalisé par nos confrères de VTM, et qui sera diffusé ce mardi soir (21h45), Marc Wilmots a affirmé que l’Union belge lui avait proposé de continuer son travail, avant de le licencier, en juillet dernier :« Ils m’ont demandé si je voulais continuer, j’ai dit oui. Mais pour continuer, je devais respecter certaines conditions ».

La première sortie de Wilmots après son licenciement, parue dans nos colonnes à la fin du mois d’août, avait déjà été examinée par les juristes de la Fédération sous l’angle d’une éventuelle rupture de la clause de confidentialité et d’un pacte de non-agression couché par écrit entre les parties.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct