Fil info

L’UCL dévoile la bactérie qui guérit de l’obésité

Le professeur Patrice Cani publie ce lundi soir, dans la très prestigieuse revue Nature Medicine, sa nouvelle découverte. Ou plutôt ses deux nouvelles découvertes.

Un : en pasteurisant sa bactérie-fétiche on en dopant l’efficacité plutôt que de la rendre inopérante et avec une sécurité augmentée. Deux : on peut utiliser une petite partie de la bactérie seulement, une protéine, et obtenir les mêmes résultats… une étape pour aller vers un médicament avec une sécurité augmentée.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct