Fil info

Pour 27% des Européens, le viol est «acceptable» dans certains cas

Elle était ivre ou sous l’influence de la drogue. Elle portait une tenue provocante ou sexy. Elle n’a pas clairement dit non. Pour 27 % des Européens, le viol est jugé « acceptable » dans ces situations. Les résultats de l’enquête, réalisée par l’institut TNS dans les 28 pays de l’Union européenne, à la demande de la Commission européenne, ont été rendus public le 25 novembre dernier, pour la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes.

L’enquête, menée auprès de plus de 27.000 citoyens européens, décortique la perception des violences en général : physiques, psychologiques et sexuelles. Mais c’est la partie concernant le viol qui est particulièrement édifiante.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct