Fil info

Dreamland retire un jouet «espion» suite à une mise en garde de Test-Achats

Le jouet I-Que Robot était encore en vente sur le webshop de Dreamland ce mardi après-midi. © DR
Le jouet I-Que Robot était encore en vente sur le webshop de Dreamland ce mardi après-midi. © DR

Ce mardi matin, Test-Achats s’est inquiété, par voie de communiqué, des risques pour les droits des consommateurs – et en particulier pour le respect de leur vie privée – que feraient courir certains jouets connectés à internet. Capables d’interagir avec leurs jeunes utilisateurs, des produits comme la poupée My friend Cayla ou le très futuriste I-Que Robot seraient en effet facilement piratables, selon une enquête de l’organisation de consommateurs norvégienne Forbrukerradet. « Il est très facile de prendre le contrôle de la poupée avec un téléphone portable. Et de cette façon, parler à distance via la poupée avec l’enfant ou l’écouter », relaye Test-Achats.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct