Fil info

Alep: des groupes rebelles se serviraient des civils comme boucliers humains

Des groupes rebelles empêcheraient des civils de quitter les quartiers assiégés d’Alep-Est et s’en serviraient comme boucliers humains, selon la Commission d’enquête sur la Syrie de l’ONU.

Dans un communiqué, cette Commission déclare avoir «reçu des allégations à propos de groupes de l’opposition, dont le groupe terroriste Fateh al-Cham (ex-Front al-Nosra) et Ahrar al-Cham, qui empêcheraient des civils de partir, et à propos de combattants de l’opposition qui se mêleraient à la population, augmentant ainsi le risque pour les civils d’être tués ou blessés».

Le Front Fateh al-Cham est l’ancienne branche syrienne d’Al-Qaïda. Ahrar al-Cham est un autre influent groupe rebelle islamiste qui lutte contre le régime du président Bachar al-Assad.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct