Fil info

Fibromyalgie: un mal à prendre au sérieux

À partir du mois de janvier, le nombre de séances de kinésithérapie auquel les patients atteints de fibromyalgie ont droit, va baisser. En annonçant cela, la ministre Maggie De Block a soulevé un tollé dans le milieu médical ! Et pour cause : la kinésithérapie est l’un des traitements essentiels pour les personnes atteintes de cette pathologie qui souffrent, sans lésions apparentes (radios et prises de sang ne révèlent rien), de douleurs dans tout leur organisme. La fibromyalgie, maladie reconnue par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) en 1992, est en effet une atteinte inflammatoire chronique et essentiellement mécanique des muscles et de leurs tendons suite aux excès d’état de stress. En fait, c’est l’ensemble de l’organisme qui vit en surtension. L’on retrouve souvent, dans le passé de ces patients, des épisodes de spasmophilie (hyperventilation) à l’adolescence.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct