Fil info

Les terroristes de Bruxelles voulaient négocier la libération de Nemmouche

Les terroristes des attentats de Bruxelles avaient envisagé d’enlever plusieurs personnalités en Belgique afin de réclamer la libération de suspects de terrorisme, rapportent mercredi la RTBF et VRT Nieuws. Cette information provient d’un ordinateur portable abandonné dans une poubelle de la Rue Max Roos, à Schaerbeek, où se trouvaient les terroristes.

Ordinateur de Najim Laachraoui

La RTBF et VRT Nieuws ont eu accès au contenu des documents retrouvés dans l’ordinateur appartenant à Najim Laachraoui, un des kamikazes des attentats commis à Bruxelles le 22 mars 2016.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct