Fil info

«On ne tient pas compte de notre avis»

Décidemment, le dossier de la prison de Haren ne cesse de surprendre. Pour le promoteur Cafasso, la bonne surprise est arrivée avec le Père Noël. Le 24 décembre dernier, le fonctionnaire délégué de la Région bruxelloise délivrait le permis d’urbanisme pour la construction du centre pénitentiaire de 1.190 détenus sur le terrain de 18 hectares situé entre la rue du Chicon, le boulevard de la Woluwe et la chaussée d’Haecht. Interloqué par cette date, le député bruxellois Arnaud Pinxteren (Ecolo), a interpellé le ministre-président Rudi Vervoort (PS) afin de savoir si le permis reprenait les multiples conditions formulées lors de la commission de concertation. Et là, la réponse du ministre-président est surprenante. Le fonctionnaire délégué n’a pas tenu compte de ces remarques puisque aucun avis de la commission de concertation n’a été rentré dans les délais impartis.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct