Fil info

Service minimum sur le rail: un projet de loi bientôt finalisé

Selon un projet de loi du ministre de la Mobilité François Bellot (MR), il serait exigé des cheminots de faire connaitre leur choix de participer ou non à une action de grogne syndicale, 4 jours ouvrables avant la date de la grève prévue, écrivent vendredi les journaux L’Echo, la Dernière Heure, De Morgen, Het Laatste Nieuws et De Tijd. Ce texte, qui devra garantir un service minimum à la SNCB, arrivera dans les prochaines semaines sur la table du gouvernement.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct