La déchéance programmée des élites

Le climat en Occident est désormais poisseux ! L’annonce par des médias répartis à travers le monde, dont Le Soir, d’informations relatives à la fraude organisée avec le concours de « paradis fiscaux », donne la nausée.

Ce sentiment apparaît légitime. Depuis le début de la crise financière, les citoyens ont vu des hommes politiques de premier plan dégager en une nuit plusieurs milliards afin de sauver les banques d’un naufrage dont elles étaient pleinement responsables. Puis peiner à trouver ces mêmes sommes, au prix de coupes budgétaires, d’économie et d’efforts imposés à la population. Avec, en bout de course, ce sentiment diffus au sein de la population : clémence pour les apprentis-sorciers de la finance, sanctions pour les chômeurs exclus et les travailleurs licenciés au nom de la récession.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct