Prison de haute sécurité pour détenus dangereux: réponse inhumaine à un faux problème

Le quotidien De Standaard a annoncé la création d’une liste des détenus dangereux ou à risque de fuite et donc la nécessité de construire une nouvelle prison de haute sécurité. Nordin Benallal, dont je suis l’avocate, est cité en exemple. Mon sentiment est que Nordin n’est plus ni dangereux ni à risque de fuite, et je déplore que son nom et sa photo soient à nouveau utilisés, mais il ne s’agit pas du débat à avoir ici.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct