Enseignement: les Francophones vont étudier dans un nouveau «Paysage»

Cent septante articles, des milliers d’heures de concertation, des centaines de sujets dans les médias, des dizaines de discours d’approbation ou d’opposition, le décret «Paysage» a été voté mardi sur le coup de 22h15. La commission "enseignement supérieur" du Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a validé ce texte porté à bout de bras par le ministre socialiste Jean-Claude Marcourt (PS).

Buts avoués: d’une part casser la hiérarchie entre universités et hautes écoles, d’autre part remettre en question l’organisation en piliers (enseignement confessionnel et non confessionnel).

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct